vendredi  25  octobre


Enrageons-nous

avec toutes les Canailles


20:00  - Spectacle "Ne servir plus"

 

 

Bienvenue à bord du train de l’ère industrielle finissante...

 

Dans le wagon, Monsieur et Madame Tout-Le-Monde assommés par le rythme de la vie quotidienne "métro-boulot-dodo" qui défile. La vie sur des rails. Inexorablement ? Même si on cessait ensemble de mettre de l’huile dans les rouages ? En modifiant légèrement la mécanique des aiguillages, le train irait-il forcément dans le mur ?

 

 

Dans une trame narrative tailladée d’éclats musicaux et poétiques, l’histoire se raconte. Ce wagon de seconde classe n’aura finalement rien d’un simple train.

 

Création collective du groupe vocal C’est des Canailles !

Direction musicale et arrangements: Francis Danloy

Écriture et mise en scène: Simon Verjans

Avec : Pierre Audrit, Clara Beelen, Yannick Bogaerts, Christine Bruno, Roger Colinet, Francis Danloy, Vanni Della Giustina, Colette Derbaudrenghien, Odette Dessart, Claire Gavroy, Charles-Yvon Gérard, Thierry Grisar, Dominique Lafontaine, Tiffany Lasserre, Yvette Lecomte, Luc Lorenzi, Christine Mainguet, Daniel Marcolungo, Claudine Mouvet, Christine Robinson, Luc Snoeck.

 

Avec le soutien du Centre culturel Ourthe et Meuse.

 

Compagnie C'est des Canailles

21:30 - Concert "La Canaille"

 

 

 

A la lisière du hip-hop, du rock et de l’électro, La Canaille est le projet que Marc Nammour a monté avec trois autres camarades en 2003, bien avant de collaborer dans zone libre avec Serge Teyssot-Gay, ex-guitariste de Noir Désir.

 

La Canaille c’est un cri qui sort de nulle part. C’est sa première confrontation officielle avec l’écriture. Ses premières armes. Une musique populaire urbaine et lettrée. Un mélange subtil de machines et d’instruments. Une histoire qui a plus de dix ans de scènes et quatre albums au compteur. C’est un parcours atypique résolument indépendant depuis le début.

 

Des disques qui s’écoutent attentivement et des lives ravageurs qui se partagent en version électrique ou acoustique. C’est une aventure artistique collective et poétique.

A l’heure où beaucoup d' “artistes” de rap ne se sentent plus investis de la parole politique, ces quatre-là revendiquent le droit de traduire leur indignation en poésie.

 

La Canaille

 



Liens

Contact