Sous les néons du désir


A partir de témoignages de prostituées,

recueillis dans les quartiers chauds de Bruxelles…

une intrigue dans l’univers des intrigantes.

L’une d’entre elle a disparu… en laissant des traces.

 

Levons le voile sur « le plus vieux métier du monde », sur les belles de jour,

les filles de joie, les grandes horizontales...

 

Sous les néons du désir, par sa bouche, entendre se raconter

celles qu'on n’entend peu parler,

celles qui ont un langage bien décolleté,

celles qui sont abordées par les hommes et vilipendées par les femmes,

celles qui font ce que certains refusent d'appeler un métier,

celles qui ont deux prénoms mais un seul corps,

celles qui se maquillent outrageusement dès potron-minet pour attirer les matous.

celles qui proposent leurs charmes malgré tout...

 

 

Véronique vous attend dans un boudoir, sur un tabouret, au naturel, sans talons aiguilles, pour un moment d'intimité.

 

 

Avec : Véronique de Miomandre (conteuse)

Mise en scène : Max Lebras

Une création de Véronique de Miomandre et Max Lebras

 

En coproduction avec la Compagnie des Paroles

 

Avec le soutien de , Espace P, Utsopie, Chiny -Cité des contes, Le dé à coudre, La Maison du Conte de Bruxelles, L' Os à Moelle, Fédération Wallonie-Bruxelles, Région de Bruxelles-Capitale...

 

Remerciements particuliers à  Arthur, Bernadette, Catherine, Christian, Dédée, Doris, Emilie, Fabian, François, Janis, Lisa, Madame X, Marie, Michel, Monique, Muriel, Nadine, Rita, Rolande, Roxana, Sonia...

et tous les autres qui nous ont inspiré par leurs témoignages, leurs écrits, leurs reportages, leurs chansons: Grisélidis, Nelly, Clarissa, Catherine, Anne, Khristine, Georges, Germaine, Nitta, Igor...

 

Prochaines dates

- le 29 septembre à l’Allumette à Forest.
- les 15, 16, 17 et 18 novembre à l’Os à Moelle à Schaerbeek
- le 22 novembre au Centre Culturel du Roeulx dans le cadre des Rencontres d’Automne du Théâtre-Action
- le 18 mars 2019 au Centre Culturel le Palace à La Louvière.
(les heures sont à préciser mais ce serait aux alentours de 20h sauf le 18 novembre en après-midi)

 

 

Crédit photos: Novella De Giorgi


Quelques messages du public après les premières.

 

« Lorsqu'un petit soleil se met à parler de dames lumières ça donne un spectacle en voie lactée !

Quel témoignage émouvant que celui qui est relaté là !

Véronique a mis toute son intelligence, sa bienveillance, sa délicatesse, sa joie de vivre, sa candeur naturelle, au service d'une réalité millénaire tellement vivante.

La justesse du ton n'a d'égale que la profondeur et l'humanité du propos. Les mots sont choisis sans concession, utilisés dans leur "verdeur" naturelle, et pour autant, vagin, queue, pipe, deviennent des papillons de lumière quand ils sont prononcés avec ce respect là.

Une tapisserie, de personnages qui apparaissent, disparaissent.

Les évocations sont fortes sans être lourdes, dites sans être hurlées, les émotions sont suscitées avec doigté et beaucoup d'amour, sans tomber dans le sordide ou la pathos. (…)

Un reportage poétique en quelque sorte.

Absolument sublime délicieux et poignant ! »

 

« J’applaudis la démarche, le texte, la mise en scène, le jeu, les lumières, enfin tout ! Chapeau pour ce seule en scène d’1h30 où l’on ne voit pas le temps passer, suspendue aux lèvres de chaque femme… J’ai été touchée jusqu’aux larmes. »

 

« La mise en scène était en parfait accord avec le reste, simple évocateur, percutant, parfait, et laissant manifestement la place aux belles de jour. »

« Beaucoup d'émotions dans cette intrigue, des pointes d'humour, de la réflexion, mais surtout de la tendresse, un cœur gros comme ça ! »

 

« Sur un sujet aussi difficile tu as réussi à éviter les clichés, être drôle, tendre et émouvante et à couvrir une très large palette de situations et de points de vue sans jamais tomber dans la vulgarité ni l'angélisme. »

 

« Une actrice de très grand talent. Mais aussi un auteur fabuleux. Intelligence, délicatesse, compréhension, poésie tout était présent. »

 

« Tu traites ce thème avec un ton si juste et plein de vérité que tu rejoins toute l’humanité partagée autour de cette question. La vérité qui émane de tes rencontres donne au spectacle une profondeur qui nous rejoint chacun et nous invite au respect et à la compassion. »

 

« Il y a bien des fleurs à t'adresser pour tant de justesse, de délicatesse, et pour avoir su éviter les pièges du sujet. Mais ce qui m'impressionne le plus, c'est avec quelle légèreté tu as pu disparaître et réapparaître derrière tes personnages. »


Télécharger
Dossier de presse - Sous les néons du désir
Dossier de presse Sous les neons du desi
Document Adobe Acrobat 1.6 MB
Télécharger
Sous les neons du désir-affiche light
Sous les neons-affiche light.jpg
Image JPG 424.9 KB
Télécharger
Sous les neons du desir-affiche haute qu
Image JPG 8.5 MB

Photos à télécharger   (haute définition - Par ordre de lecture sur la présentation ci-dessus).

Crédit photos: Novella De Giorgi


Télécharger
Sous les neons du desir-photo 1
Sous les neons du desir-photo 1.jpg
Image JPG 7.1 MB
Télécharger
Sous les neons du desir-photo 2
Sous les neons du desir-photo 2.jpg
Image JPG 3.4 MB
Télécharger
Sous les neons du desir-photo 3
Sous les neons du desir-photo 3.jpg
Image JPG 4.1 MB
Télécharger
Sous les neons du desir-photo 4
Sous les neons du desir-photo 4.jpg
Image JPG 3.9 MB
Télécharger
Sous les neons du desir-photo 5
Sous les neons du desir-photo 5.jpg
Image JPG 4.7 MB
Télécharger
Sous les neons du desir-photo 6
Sous les neons du desir-photo 6.jpg
Image JPG 4.8 MB
Télécharger
Sous les neons du desir-photo 8
Sous les neons du desir-photo 8.jpg
Image JPG 2.1 MB
Télécharger
Sous les neons du desir-photo 9
Sous les neons du desir-photo 9.jpg
Image JPG 3.7 MB

 

LIENS

 

CONTACT