Une police pavée de bonnes intentions

 

 


 

 

La place St-Charles, à Bruxelles, est occupée par des manifestants. Un pavé anonyme détruit la vitrine d’une banque. La police charge et rafle une dizaine de personnes qui se retrouvent dans une cellule. La commissaire Peggy veut un coupable, n’importe qui. Ça tombe bien, n’avons-nous pas tous quelque chose à nous reprocher ? Et puis d’ailleurs, c’est quoi la solidarité ?

 

 

 

Une création collective en collaboration avec la Maison des migrants

avec Léa, Cécile, Coralie, Ioana, Saad, Ahmed, Kamal, Zoran, Marwen.

 

Mise en scène: Jacques Esnault assisté de Dylan Lebacq

 

 


 

LIENS

 

CONTACT